L'ARTILLERIE ALLEMANDE

<= L'armée française de l'été 14

Le canon de 77mm modèle 1896 N/A (neuer art): Il s'agit de la transformation, en 1904, du canon à tir accéléré modèle 1896, en modèle à tir rapide. L'affût, à long recul constant, comporte une bêche de crosse et un frein hydraulique avec récupérateur à ressort. Le système canon et frein repose sur un berceau qui peut pivoter autour de l'essieu (pointage en hauteur) et autour d'un pivot vertical situé au dessus de l'essieu (pointage en direction).

canon de 77

canon de 77

Obus explosif, peint en jaune (à gauche) et  shrapnel, peint en bleu (à droite):

Attelé à son caisson avec ses servants lors d'un défilé à Berlin

Lors d'un défilé en 1914

En batterrie:

Canons de 77 en batterie

Pièce détruite au début de la grande guerre:

Canon de 77 détruit

Canon de 77 pris à l'ennemi et exposé aux invalides:

canon de 77 pris à l'ennemi et exposé aux invalides

Canons de 77 pris à l'ennemi et exposé place Stanislas à Nancy:

canon de 77 pris à l'ennemi et exposé place Stanislas à Nancy


Obusier de 105: Il s'agit de la transformation, en 1907, de l'obusier léger modèle 1898 à tir accéléré, en modèle à tir rapide. Il comporte un affût à recul constant du canon, un frein hydraulique avec récupérateur à ressort ainsi que des dispositifs de pointage en hauteur et directions analogues à ceux du canon modèle 96 N/A. Le projectile est un projectile unique pouvant agir à la fois comme shrapnel et comme obus.
obusier de 105
Obus shrapnel:

obus shrapnel de 105

Pièce détruite au début de la grand guerre:

Obusier de 105 détruit


Canon de 105 modèle 1904:

canon de 105


Obusier de 150 modèle 1913:

obusier de 150

obusier de 150


Obusier de 210:
  • pièce: 9220kg
  • obus: 121kg
  • vitesse initiale: 393m/s
  • portée: 11000m
  • champ de tir horizontal: 4°
  • champs de tir vertical: de +6° à +70°

Obusier de 210

Obusier de 210 en action


Mortier de 250 - Minenwerfer:

mortier de 250     Minenwerfer en action 

Minenwerfer pris à l'ennemi


Projectiles allemands:

Projectiles allemands


Artillerie de siège des armées allemandes:

Mortier de 305 autrichien: ce canon de siège s'est rendu célèbre en détruisant les forts de Liège. Trés lourd, il ne peut voyager qu'en plusieurs tronçon. L'épaisse fumée que dégage son projectile lui a fait donner parmi les alliés le surnom de Marie-Noire

  • pièce: 28t
  • obus: 380kg
  • portée: 11800m
  • cadence: 10 coups/h
  • servants: 12 hommes

Obusier Skoda de 305mm

Tête du convoi: officiers, servants et projecteur pour le tir de nuit

Tête du convoi de transport du mortier de 305

Transport du canon en plusieurs parties

Mortier de 305 en transport

Howitzer (obusier krupp de 28cm) en position de tir

Howitzer en position de tir

Howitzer en position de transport

Howitzer en position de transport


Source: Cours d'artillerie - Artilleries étrangères - mai 1912