LE REVOLVER TYPE 1873

<= L'armée française de l'été 14

Adopté en 1873 pour moderniser l'armement suite au conflit franco-prussien (nous avions alors le modèle 1822Tbis se chargeant par la bouche), le modèle 1873 était fiable, robuste, d'un emploi et d'un entretien facile, malgré une certaine lourdeur et la faiblesse de sa cartouche, alors à poudre noire. Le tir est possible en simple et double action. En 1914, cette arme équipait encore les troupiers de l'artillerie. Il reprit du service en 14-18 pour palier le manque d'armes.



Constitution: La carcasse en acier doux contient le mécanisme. On peut atteindre celui-ci en démontant la plaquette située à gauche de l'arme. On charge et décharge l'arme en ouvrant la porte, on découvre ainsi les logements des cartouches. La baguette fixée à demeure permet d'extraire les douilles en amenant successivement les chambres en face d'elle.


Mécanisme: 

Vue d'ensemble du mécanisme:

Mentonnet:

Détente:


Cartouche: En 1914, le modèle 1873 tire une nouvelle cartouche à bout conique, utilisant de la poudre sans fumèe. le poids de la balle est de 11g, celle de la charge de poudre (poudre de chasse superfine) de 0,8g. Le poids total de la munition est de 16g.


Démontage ordinaire: Pour l'entretien courant on démonte le barillet, puis la plaque de recouvrement et la plaquette gauche, la porte et enfin la plaquette droite. On ne devait démonter complétement que sous ordre d'un officier ou sous officier.

Nécessaire pour armes:

Baguette de nettoyage :


Sources: Manuel du gradé de l'artillerie de campagne - Charles lavauzelle - 1912
Site les armes françaises